16 janvier 2017

L'ETE DES RATS, de Martine Cadière

Un polar dédié à Prévert (selon la jaquette) – Plutôt un été avec Jacques (pour moi) Quelqu’un a décidé d’éliminer certains résidents de la luxueuse maison de repos « le Vieux-Manoir », et probablement ruiner Blanche Farlac, en se basant sur un poème qu’aurait écrit Jacques Prévert dans le livre d’or du Vieux Manoir, au temps où c’était une hostellerie de qualité, tenue par la grand-mère de Blanche.Ce poème écrit à la manière de l’inventaire de Jacques Prévert. Cela commence par le dentiste, ensuite ce sera le tour du... [Lire la suite]

24 juin 2016

LA DERNIERE DANSE DE JOSEPHINE, de Martine Cadière

Voilà seulement quelques jours qu’ils sont en vacances en Corse et Antoinette Mattéi comprend que déjà son capitaine de gendarmerie de mari s’ennuie – comment peut-on s’ennuyer en vacances, voilà quelque chose que personne ne comprend, mais Ange Mattei, lorsqu’il n’a pas d’enquête à se mettre sous la dent, devient l’ombre de lui-même, ne s’intéresse plus à rien et devient carrément grincheux. Aussi, lorsqu’au milieu de la nuit de ce début juillet, son ami Chasteneuil, capitaine de gendarmerie en Dordogne, lui téléphone au milieu... [Lire la suite]
16 décembre 2015

ENCORE UN JOUR SANS GIROUD, de Martine Cadière

Juliette Fontanges est inquiète, voilà plusieurs jours qu’elle n’arrive pas à joindre sa sœur Adèle, partie tenter sa chance à Paris en tant que journaliste au magazine « Artsguments », la revue créée par Luce Verbinski.Oui Adèle, l’inquiète, l’indécise, l’angoissée, l’opposé total de Juliette, est carrément partie seule à Paris.Juliette et ses parents n’en sont toujours pas revenus, mais à présent qu’elle est sans nouvelle de sa sœur, Juliette se demande ce que cette « grande girafe » a bien pu devenir. Les... [Lire la suite]
15 juin 2015

LA DAME QUI FUIT SAINT-TROPEZ, de Martine Cadière

Delphine Naboulet, responsable des locations d’une agence immobilière, est un peu la bonne à tout faire de ladite agence. La principale responsable, en dehors du directeur, se prend drôlement  au sérieux et envoie Mme Naboulet faire tout ce qu’elle n’a pas envie. Il est vrai que lorsqu’on est responsable des ventes et donc souvent amenée à rencontrer des clients potentiels ou représenter l’agence dans des salons immobiliers parisiens, on se permet de le prendre de haut ! Delphine rechigne rarement à la tâche, d’abord parce... [Lire la suite]
23 décembre 2014

COLETTE, de Yannick Bellon

Suivi de SOUVENIRS D’UN TOURNAGE, de YANNICK BELLON En 1951, Yannick Bellon réalise un document écrit par Colette, sur Colette – celle-là même  qui disait à propos du cinéma  « qu’il crée des prodiges de poésie ». Rien de surprenant dès lors qu’elle se prêta avec bonhomie de « se révéler », à 78 ans,  face à la caméra de la réalisatrice française alors âgée de 27 ans.Le film est tourné en noir et blanc, ce qui n’ôte strictement rien à la poésie qui en émane.  Introduction = la... [Lire la suite]
11 novembre 2013

SARAH MOURAIT SI BIEN, de Martine Cadière

  Basile Giudicelli – d’origine corse, pharmacien dans la trentaine, un mariage qui fut agréable avec Agathe, chroniqueuse radiophonique d’une intéressante émission sur la musique -  aime bien sa petite vie assez pépère, même s’il déplore un peu que son couple ne soit  plus ce qu’il était. Il est vrai qu’Agathe est plus souvent en compagnie de son frère Oscar et son chien Arpège, qu’avec lui.Lui, Basile,   de son côté,  fréquente sa cousine Jeanne,  amie d'enfance, avocate brillante, ... [Lire la suite]

10 novembre 2013

LA CAMPANELLA, de Franz Liszt par Arthur Rubinstein

   que diriez-vous d'une petite "clochette" (campanella) de franz lisztbrillamment interprétée par arthur rubinstein   Arthur Rubinstein était un brillant pianiste, d'origine polonaise, considéré comme le meilleur interprète des "romantiques", mais contrairement aux habituelles interprétations de Liszt et Chopin, Rubinstein décida de les sortir du maniérisme qui accompagnait bien souvent les interprétations de ces 2 grands compositeurs du mouvement romantique.Arthur Rubinstein estimait qu'il était du devoir de... [Lire la suite]
28 juillet 2009

ROMAN POLICIER, ROMAN NOIR, etc. 4

Le roman policier (du 19ème siècle à nos jours) et le roman noir Le meilleur pour la fin : QUATRIEME PARTIE : LE POLAR AU FEMININ, ou quand les femmes trempent leur plume dans le sang ! Et bien non, je ne commencerai pas par Lady Agatha ! Bien sûr elle est considérée comme la Reine du Crime, toutes catégories, et en tout cas pour moi elle est et reste la meilleure. Mais Agatha Christie n’était nullement la première femme à écrire des romans policiers ; les deux pionnières en... [Lire la suite]
28 juillet 2009

ROMAN POLICIER, ROMAN NOIR, etc. 3

Le roman policier (du 19ème siècle à nos jours) et le roman noir – 3ème partie TROISIEME PARTIE : LE POLAR HISTORIQUE, LE POLAR A THEMES, LE POLAR ESOTERIQUE Où situer le polar historique ? Tout simplement dans la catégorie « Polar Historique », car ce nouveau genre qui a littéralement « explosé » ces dernières années ne peut  désormais  plus être considéré comme un sous-genre du  roman policier. Pour l’écrivaine Martine Cadière, le polar historique doit plutôt être... [Lire la suite]
28 juillet 2009

ROMAN POLICIER, ROMAN NOIR, etc. 2

Le roman policier (du 19ème siècle à nos jours) et le roman noir DEUXIEME PARTIE : LE ROMAN NOIR « Noir, c’est noir, il n’y a plus d’espoir…. » dit une chanson connue. Cela résume en peu de mots ce qu’est le polar dit « noir ». Dans un roman policier, qu’il soit d’énigme ou d’atmosphère, on a l’espoir qu’éventuellement les choses s’arrangeront … enfin pas pour la victime, mais bon, ça c’est une autre histoire comme dirait Rudiyard Kipling. Par contre, dans le roman noir, les choses vont mal... [Lire la suite]
Posté par sheherazade2000 à 15:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,