26 juillet 2009

HAPPY-GO-LUCKY, de Mike Leigh

Poppy, 30 ans, institutrice d’école primaire, passé à travers la vie en s’amusant, en pratiquant une derision gentille, pétillante. Elle vit en colocation avec Zoe, une amie un peu plus sérieuse, avec qui elle s’entend super bien. Il faut la voir traverser Londres à vélo, cheveux et sourire au vent, tenues vestimentaires totalement colorées – même lorsqu’on lui vole son vélo, elle garde sa bonne humeur. Dans les transports en commun, elle sourit aux autres, elle leur parle. Certains sont gagnés par sa bonne humeur contagieuse,... [Lire la suite]

26 juillet 2009

OF HUMAN BONDAGE, de John Cromwell

Philip Carey, un homme mélancolique, handicapé par un pied-bot, étudie l’art à Paris ; il montre ses peintures à un autre artiste plus expérimenté et celui-ci lui conseille de ne pas poursuivre dans cette voie, car même si techniquement sa peinture est valable, elle manque d’originalité. Carey ravale sa déception et retourne vivre à Londres, où il entreprend des études médicales, comme l’aurait souhaité son père. Ses relations au sein de la faculté de médecine ne sont pas aisées, l’homme est tellement timide qu’il n’arrive pas... [Lire la suite]
26 juillet 2009

VINYAN, de Fabrice du Welz

Jeanne et Paul Bellmer vivent à Phuket ; lui est architecte et participe à l’œuvre de tentative de reconstruction d’un pays ravagé par le tsunami 6 mois auparavant. Un tsunami qui a coûté la vie à leur enfant. Au cours d’une soirée de bienfaisance, un film tourné par une journaliste montre des enfants dans la jungle birmane, inaccessible sauf pour les trafiquants d’enfants. Soudain Jeanne croit reconnaître dans l’un de ces enfants – de dos – son fils. Immédiatement elle veut que Paul et elle se mettent à la recherche... [Lire la suite]
26 juillet 2009

JEZEBEL, de William Wyler

En 1852, à la Nouvelle-Orléans, dans la riche société du sud des Etats-Unis, les codes sont aussi rigides que les corsets des dames. La jolie Julie Marsden – au désespoir de sa tante et de son tuteur – a décidé une fois pour toutes que ces conventions ne la concernaient pas et prend un malin plaisir à les bousculer. Comme arriver en retard à sa propre fête, alors que chacun l’attend et pour y paraître finalement en costume d’amazone prétendant n’avoir pas le temps de se changer. Comme ne pas hésiter à venir à... [Lire la suite]
26 juillet 2009

LETTER OF AN UNKNOWN WOMAN, de Max Ophuls

Un homme que l’on sent cynique et blasé rentre chez lui au petit matin. Dans trois heures il va devoir affronter un mari jaloux en duel, duel auquel il n’a nullement l’intention de se rendre. Son serviteur lui apporte une lettre commençant par ces mots « Lorsque vous lirez cette lettre, je serai probablement morte » et là, pendant la lecture, le spectateur comme cet homme découvrent un secret, un amour, une passion à laquelle le temps n’a rien pu faire.De flash back en flash back, l’histoire de Lisa Berndl s’étale pendant une dizaine... [Lire la suite]
26 juillet 2009

ETE MEURTRIER A PONT AVEN, d'Yves Josso

Année 1886. C’est l’été en Bretagne, il y fait doux, il y fait bon vivre et à la plus grande joie de Clémence de Rosmadec, Paul Gauguin vient se s’y rendre pour la première fois. Depuis longtemps Pont-Aven accueille des peintres de toutes les régions ; ils logent à la pension Gloanec pour la plupart ; les plus fortunés vont à l’Hôtel des Voyageurs, mais tous sont là pour peindre, boire, rire, parler, bref s’amuser. Au manoir de Rosmadec on attend le gros de la famille : Alexis, le père et Lysandre, la mère, ainsi que Jean, le fils... [Lire la suite]

25 juillet 2009

LOLA MONTES, de Max Ophuls

Dans un cirque de la Nouvelle-Orléans, Monsieur Loyal annonce la vie, la gloire et la déchéance de la célèbre courtisane Lola Montès, interprétée par elle-même et en de multiples « tableaux vivants » interprétés par les membres de la troupe. Lola, à l’évidence, n’est plus en bonne santé et de sa superbe beauté qui conquit tant d’hommes, il reste les traits fatigués d’une femme en bout de course. Pourtant des princes, des rois, furent à ses pieds ; elle se haussa haut dans la société pour en retomber hélas brutalement.... [Lire la suite]
25 juillet 2009

THE WOMEN, de Diane English

Mary Haines est une femme de son époque : débordée par des dizaines d’activités, son travail de styliste, l’éducation de sa fille, la gestion de la maison… Elle voit du jour au lendemain son petit monde « rose » et plein d’illusions s’écrouler lorsqu’elle apprend l’infidélité de son époux. Comble de l’horreur, il la trompe avec une « pschitteuse », l’une des vendeuses de parfumerie spécialisée en faisant « pschitt » avec les vapos de parfum. (Y a pas de sot métier, c’est moi qui vous le dit !).   Pour la soutenir dans son... [Lire la suite]
25 juillet 2009

LA VERITE, d'Henri-Georges Clouzot

Dominique Marceau est jugée pour le meurtre de Gilles Tellier, aspirant chef d’orchestre promu à un brillant avenir et fiancé à sa sœur Annie. La sage Annie, la brave Annie, celle qui a toujours tout fait comme on le lui demandait, est une future violoniste, l’enfant préférée des parents, qui n’ont jamais caché cette préférence à Dominique, ravissante, frivole, pas du tout  la tête aux études, préférant « flâner » et vivre sa vie. Dominique, toujours considérée comme une bonne à rien, mal aimée, et dont même le physique... [Lire la suite]
25 juillet 2009

ANNIE LEIBOVITZ : LIFE THROUGH A LENS, de Barbara Leibovitz

Annie Leibovitz était la troisième fille d’une famille de 6 enfants, dont la cadette Barbara Leibovitz vient de lui consacrer ce bel hommage sous forme d’un documentaire, qui prend aussi la forme d’un album de famille. Chez les Leibovitz on voyageait beaucoup, le travail du père, lieutenant-colonel au sein de l’US Air Force, déplaçant régulièrement la famille ; on prenait beaucoup de photos aussi dans la famille Leibovitz, parce que leur mère adorait mettre sa famille sur pellicule afin de ne rien oublier des moments heureux vécus... [Lire la suite]