20 novembre 2019

MARS, de Marina Tsvetaeva

Dans le recueil de Lydie Salvayre consacré à 7 femmes pour qui l’écriture était la respiration qui les faisait vivre – j’ai à l’occasion « fait la connaissance » de Marina Tsvetaeva, que je ne connaissais que de nom et à qui le blog Lire& Merveilles avait consacré deux intéressants articles – De mon côté je me suis sentie très touchée par le poème « Mars » que cette personnalité hors du commun écrivit en mars 1939 lorsque les troupes allemandes occupèrent la Bohème et la Moravie sans rencontrer de résistance... [Lire la suite]

18 novembre 2019

HOLLYWOOD MONSTERS, de Fabrice Bourland

6ème enquête d’Andrew Singleton & James Trelawney Décembre 1938 – alors qu’à la veille de 1939 l’Europe s’inquiète d’ une probable guerre, les privés Singleton et Trelawney prennent des vacances bien méritées en Californie, plus précisément à Hollywood où ils ont retrouvé leur copain Stuart Dauncey, acteur raté mais devenu journaliste pour une gazette et Stuart semble avoir développé un flair pour les enquêtes – il sera d’une grande aide pour les deux privés londoniens dont les vacances vont tourner à l’enquête, malgré... [Lire la suite]
12 novembre 2019

7 FEMMES, de Lydie Salvayre

  Emily Brontë – Marina Tsvetaeva - Virginia Woolf – Colette – Sylvia Plath – Ingeborg Bachmann – Djuna Barnes Plus UNE = Lydie SalvayreQui est pour moi indissociable de ces sept autres formidables autrices, chacune d’elles lui inspirant des observations, des réflexions, l’expression des sentiments et ressentis personnels inspirés par la lecture de leurs œuvres. Chacune d’elles est désormais une écrivaine reconnue, admirée voire adulée. Lydie Salvayre semble comme « habitée » par celles dont elle parle, tour à... [Lire la suite]
20 octobre 2019

LES SUPPLICIEES DU RHONE, de Coline Gatel

Lyon à la fin du 19ème siècle. En cette fin décembre 1897 de très jeunes filles sont retrouvées atrocement mutilées – chacune a été victime d’avortement clandestin, passé dans des circonstances horribles, les laissant exsangues dans des coins sordides de la ville. Le professeur Alexandre Lacassagne, qui souhaite que se développe la médecine légale en laquelle la police ne croit pas du tout, enseigne  les théories qui marqueront les bases de cette médecine.  Il décide de confier l’enquête sur les jeunes victimes à son... [Lire la suite]
19 octobre 2019

L'ART, LA PEINTURE, selon Kees van Dongen

Dans la biographie consacrée à Rembrandt, le peintre Kees van Dongen, l’un des maîtres du fauvisme,  propose une intéressante réflexion sur l’art et la peinture. En voici  quelques extraits = L’art, la peinture, la muse s’enroulent comme le lierre autour d’un homme et des femmes (…). Il est comme le serpent du paradis terrestre, il mord les êtres humains, mais son venin n’en est pas moins paradisiaque. N’importe quelle œuvre d’art est au-dessus de la parole, de la littérature. L’œuvre nous parle par le silence qui est... [Lire la suite]
19 octobre 2019

REMBRANDT, de Kees van Dongen

Sous-titre = la Vie de Rembrandt, la Hollande, les femmes et l’art En peu de pages, le peintre van Dongen, qui fit partie du mouvement du fauvisme, nous raconte la vie tourmentée de Rembrandt van Rijn. Il appelle d’ailleurs son ouvrage « Histoire décousue ». De la jeunesse du jeune homme, il nous explique que dans la campagne de Leyde, au bord du Rhin, vit un meunier et sa famille ; son dernier né est un garçon du nom de Rembrandt. Ses parents espéraient en faire « quelqu’un », un savant, un juge,... [Lire la suite]

16 octobre 2019

ANN RADCLIFFE CONTRE LES VAMPIRES, de Paul Féval père

Réédition du roman « La Ville Vampire » L’écrivain Paul Féval a pour amie une lady, ayant dans sa domesticité une Miss 97 (son âge) qui aurait connu Anna  Ward, avant qu’elle ne devienne Ann Radcliffe après son mariage avec William Radcliffe ; pour passer le temps elle se mit à l’écriture et devint ainsi la reine du roman gothique au 18ème siècle, dont Horace Walpole était le grand précurseur. Dans son enfance et même plus tard, elle avait deux grands amis = Edouard, son cousin  et Cornelia de Witt. Ces... [Lire la suite]
14 octobre 2019

LA MAISON DE CLAUDINE, de Sidonie-Gabrielle Colette

Entrer dans le monde de Colette, c’est mettre les pieds dans un univers de poésie, d’humour, de paysages, de personnages certains farfelus, d’autres plus sérieux . C’est aussi entrer dans l’intimité d’une famille où règne la merveilleuse matriarche, Sido, pas dupe du tout de ce qu’invente son adolescente de fille pour « être plus grande que son âge ». Une famille où le père n’est pas du tout absent, au contraire. Sans oublier le frère qui revient parfois du collège. En 35 nouvelles, courtes, qui sont autant de tableaux... [Lire la suite]
07 octobre 2019

LA LIBRAIRE DE LA PLACE AUX HERBES, d'Eric de Kermel

Nathalie, début de la cinquantaine, est  à bout de souffle, elle ne supporte plus la ville, et même son métier de professeur de littérature lui pèse parfois. Aussi lorsqu’en voyage à Uzès elle découvre que la librairie de la place aux Herbes est à remettre, elle en parle à son mari Nathan, architecte, qui, pragmatique, lui explique qu’être commerçante, même de livres, n’est pas une mince affaire.Néanmoins, il lui apporte son soutien et c’est dans la poche, Nathalie renonce à son emploi, s’installe à Uzès où Nathan l’y rejoint... [Lire la suite]
Posté par sheherazade2000 à 08:42 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
03 octobre 2019

ROSEMONDE GERARD (ROSTAND)

portrait de rosemonde gérard par ernest hébert « car vois-tu, chaque jour je t’aime davantage,  aujourd’hui plus qu’hier et bien moins que demain » Qui ne connait ce joli vers, extrait de l’ « Eternelle Chanson » - mais se souvient-on seulement de son auteure ?Après avoir vu la pièce de théâtre « Edmond » d’Alexis Michalik, j’ai eu envie de rendre hommage à celle qui fut l’épouse d’ Edmond Rostand, toujours à ses côtés dans les bons mais surtout les mauvais jours et qui, même si... [Lire la suite]