16 octobre 2014

MARIE ANTOINETTE REINE DE FRANCE, de Jean Delannoy

Titre italien = Maria Antonietta Regina di Francia Titre anglais = Marie Antoinette Queen of France, mais aussi = Shadow o the guillotine Version 1955 Scénario de Bernard  Zimmer, Jean Delannoy & Philippe Erlanger Je ne vais pas vous réécrire l’histoire de Marie Antoinette – pour cela je préfère vous renvoyer au roman de Stefan Zweig dont j’ai eu le plaisir de parler ici.Car au contraire de Stefan Zweig, cette « biographie » du réalisateur français Jean Delannoy est plutôt une hagiographie de la défunte... [Lire la suite]

14 juin 2014

MADAME DE LA FAYETTE AU CINEMA - 1

Marie-Madeleine de la Fayette, dame d’honneur de la reine Anne d’Autriche, fréquenta les salons littéraire à la mode à son époque (la marquise du Plessis-Bellière et Madeleine de Scudéry).Sa mère, veuve, s’était remariée avec un oncle de la marquise de Sévigné et malgré la différence de huit années, les deux jeunes femmes devinrent de grandes  amies .  D’ailleurs le premier roman de Madame de la Fayette « La Princesse de Clèves » eut une grande admiratrice en Madame de Sévigné qui n’hésitait pas à en lire... [Lire la suite]
19 octobre 2012

L'ETERNEL RETOUR, de Jean Delannoy

  Titre anglais = The Eternal return (mais aussi Love Eternal)Titre allemand = Der ewige BannTitre italien = l’immortale leggenda Scénario et dialogues de Jean Cocteau   Quelque part en Bretagne, Patrice vit chez son oncle Marc, un veuf très riche, qui lui porte une grande affection.Dans ce même château vivent les Frossin, le père Amédée, la mère Gertrude et leur abominable rejeton, Achille, qui se pose sans arrêt en victime du fait qu’il est nain. Il profite de cet état de chose, surprotégé par sa mère, et est... [Lire la suite]
06 février 2012

NOTRE-DAME DE PARIS, de Jean Delannoy

  Titre anglais = The Hunchback of Notre DameTitre italien = Il gobbo di Notre Dame  Version de 1956, en scope et en couleurs Scénario de Jacques Prévert & Jean Aurenche – pour la version anglaise, on fit appel à Ben Hecht pour l’adaptation Chorégraphie de Leonide Massine sur une musique d’Angelo Lavagnino Paris en ce jour de 1482 prépare la Fête des Fous, un jour où tout est permis à la population – du moins presque tout, car il ne fait guère bon contrarier le « bon roi Louis XI », un tyran avare et... [Lire la suite]