10 juillet 2016

JUSTUS - MALONE - HELENE & COMPAGNIE - 2

JUSTUS, MALONE & Cie – titre original anglais = EIGHT FACES AT THREEDans Chicago sous la neige, Jake Justus, impresario de Dick Dayton et son orchestre, en a assez d’attendre la promise, la mignonne Holly Inglehart, avec qui Dick veut convoler, alors que la tante Inglehart a carrément défendu à Holly de se marier. Lorsque ce même soir on retrouve Holly aux pieds de sa tantine refroidie et pas seulement à cause de la fenêtre ouverte mais surtout à cause des coups de couteau dans le cœur, Holly devient forcément la suspecte numéro... [Lire la suite]

10 juillet 2016

JUSTUS - MALONE - HELENE & COMPAGNIE - 1

  Voilà bien longtemps que j’avais envie de relire la série de comédies policières loufoques, imaginées par Craig Rice et qui sont l’un des meilleurs remèdes que je connaisse contre la pluie, le ciel morose et aussi un état grippal  (dont je suis parvenue à souffrir alors que ce n’était pas la saison =^-^=). Raconter les polars de Craig Rice est une gageure dont je ne suis pas convaincue de  m’acquitter avec brio, en tout cas certainement pas avec l’humour qu’elle mérite.Ses romans sont réellement hauts en couleur –... [Lire la suite]
30 juin 2016

CAFE SOCIETY, de Woody Allen

Titre français = identique Scénario de Woody Allen New York, dans les années 1930 - Le jeune Bobby a très envie de tenter sa chance à Hollywood, sa mère le recommande d’ailleurs à son oncle qui a réussi en tant qu’agent d’acteurs. Après avoir dû attendre un temps certain avant de rencontrer tonton, Bobby obtient un petit boulot, plus frustrant que gratifiant.Heureusement, Bobby a un rayon de soleil dans sa vie, la jolie Vonnie, qui vient de rompre une relation peu agréable elle aussi. Bientôt les amoureux font des projets, mais... [Lire la suite]
22 février 2016

THE SUNDAY PIGEON MURDERS, de Craig Rice

Non traduit Bingo Riggs et son associé Handsome Kuzak prennent des photos de promeneurs dans Central Park, en leur laissant leur carte – ils peuvent obtenir un tirage papier, moyennant une somme dérisoire. Jusque là, tout va bien – si on peut dire, parce que tous les promeneurs ne sont pas vraiment intéressés.Sauf lorsqu’ils apprennent que ce lieu de Central Park où ils se trouvent est celui-là même où venait un certain Mr. S.S. Pigeon, homme d’affaires, qui aimait nourrir les oiseaux – forcément, me direz-vous quand on s’appelle... [Lire la suite]
17 avril 2012

THE KILLERS, de Don Siegel

  Titre français = A  Bout portant Version 1964 – remake du film homonyme de Robert Siodmak, d’après  la nouvelle « The Killers » d’Ernest Hemingway Deux hommes, complet-veston impeccable, lunettes noires, mallette de cuir à la main, arrivent dans un institut pour aveugles et demandent un certain « Johnny North », dont il obtienne la classe après avoir terrorisé la secrétaire aveugle. Johnny North enseigne la mécanique à un groupe d’aveugles adultes – bien qu’ayant été prévenu, il reste sur... [Lire la suite]
09 avril 2012

MURDER, MY SWEET, d'Edward Dmytryk

Titre anglais en Grande-Bretagne = Farewell my lovelyTitre français = Adieu ma jolie Scénario de John Paxton, d’après le roman « Farewell my lovely » de Raymond Chandler Moose Malloy vient de sortir de prison ; le « privé » Philip Marlowe, temporairement avec du temps libre sur les bras,   se promenait dans les quartiers mal famés de L.A., c’était évident qu’ils étaient faits pour se rencontrer. Malloy voudrait que Marlowe recherche sa petite amie, la belle rousse, Velma qu’il n’a plus vue... [Lire la suite]

05 avril 2012

HOTEL DU NORD, de Marcel Carné

      Scénario de Jean Aurenche et Henri Jeanson  d’après le roman d’Eugène Dabit Dialogues d’Henri Jeanson « Atmosphère, atmosphère, non mais est ce que j’ai une gueule d’atmosphère ! » - Avec « est-ce que ça vous gratouille ou ça vous chatouille » ou « j’ai dit bizarre, comme c’est étrange » - est certainement l’une des répliques les plus mythiques du cinéma français. Si les deux dernières ont été prononcées de manière inoubliable par le grand Jouvet, la gouaille... [Lire la suite]
24 février 2012

MEAN STREETS, de Martin Scorsese

Titre français = identique Scénario de Martin Scorsese et Mardik Martin, d’après une histoire de Martin Scorsese  Voix off = Martin Scorsese Charlie, Johnny, Michael et Tony sont quatre copains pour qui draguer les filles, sortir en boîte, rigoler est le quotidien.Sauf que chacun d’eux habite LITTLE ITALY à Manhattan, et est aspirant-gangster – un futur affranchi.Charlie, celui qui a le plus de chance de réussir à devenir patron de bar ou de restaurant grâce à son oncle bien introduit dans la mafia, traverse une crise... [Lire la suite]
23 février 2012

ENTRE ONZE HEURES ET MINUIT, d'Henri Decoin

  Scénario  d’Henri Decoin et Marcel Rivet,  adapté du roman de Claude Luxel « Le sosie de la morgue »Dialogues d’Henri JeansonRobes et défilé de mode = créations de  Jacques Fath Alors qu’il « cuisine » la jeune gouvernante d’un avocat rayé du barreau, l’inspecteur Carrel est appelé sur les lieux d’un autre crime = celui d’un certain Jerôme  Vidauban, directeur d’une société d’import/export et dont il est le sosie parfait. Il confie l’affaire du crime de l’avocat à son... [Lire la suite]
28 janvier 2012

PANORAMA DU FILM NOIR AMERICAIN (1941-1953), de Raymond Borde & Etienne Chaumeton

Comme le dit le titre, il s’agit d’un « panorama », on brasse donc large – mais les auteurs abordent cette partie du cinéma américain avec une forte documentation.J’ai vu une grande partie des films mentionnés, j’ai ressenti – pour la majeure d’entre eux – la même chose que les rédacteurs de cet essai. (essai par ailleurs chaudement recommandé par le prof de mon cours sur le film noir, cela fait plaisir de savoir que l’on possède tout de même quelques  livres qui ne sont pas des daubes complètes.)  Le film noir... [Lire la suite]