09 mars 2021

STORIES FOR SPRING

Ou =  le PRINTEMPS DANS LES ROMANS D’AGATHA CHRISTIE Le printemps nous guette – certains disent que le printemps météorologique serait fixé au 1er mars, officiellement il arrive le 20 mars – personnellement je n’ai pas d’avis sur la question, sauf que je l’attends avec impatience  – en attendant que tout le monde se mette d’accord (là, c’est vrai je rêve =^-^=), voici quelques idées de lectures printanières dans les romans de la Duchesse du Crime, où plusieurs livres et/ou nouvelles parlent de fleurs et de printemps – en... [Lire la suite]

07 mars 2021

THE GREYHOUND OF THE BASKERVILLES, de John Gaspard

En collaboration avec Arthur Conan Doyle Ce petit clin d’œil concernant « The Hound of the Baskervilles » d’Arthur Conan Doyle (voir mon billet) annonce bien ce pastiche parodique – Septimus, le lévrier de Sherlock Holmes, raconte sa version de l’histoire ; il jette un regard plein d’intérêt sur les enquêtes de son maître, avec aussi une certaine condescendance à l’égard du docteur Watson, de la même manière que le fait Holmes. Je ne vais pas résumer le roman, mon billet concernant le thriller vous racontera cela... [Lire la suite]
04 mars 2021

MURDER IN MY BACKYARD, d'Ann Cleeves

NIMBY – apparemment cet acronyme de « Not In My BackYard  (pas dans mon arrière-cour) n’était pas connu de l’assassin d’Alice Parry en ce soir de la St-David, fête galloise. Ses neveux et leur famille sont arrivés pour le dîner traditionnel, le mari décédé d’Alice étant Gallois ; ce sont surtout leurs enfants qui se réjouissent d’être chez leur grand-tante car les neveux viennent là  par obligation. Alice Parry était fort appréciée et très concernée par la vie dans le village d’Heppleburn et villages... [Lire la suite]
01 mars 2021

THE POSTSCRIPT MURDERS, d'Elly Griffiths

Shoreham-by-sea – dans son petit appartement de la séniorie faisant face à la mer, Peggy Smith, une nonagénaire aime passer son temps à observer les promeneurs avec des jumelles, mais pas seulement ; elle marche aussi au moins une heure par jour, s’arrêtant pour discuter avec Benedict Cole, le jeune homme possédant une cabane/petit café sur la digue.Elle passait aussi du temps avec son ami Edwin Fitzgerald, 10 ans plus jeune – ils aimaient converser et s’amuser à des jeux d’esprit comme les mots croisés, anagrammes et autres... [Lire la suite]
27 février 2021

HOTEL MEUBLE, de Thomas Owen

On a assassiné le vieux Oswald Stricker, expert  en vieux objets, mais surtout usurier – tout le monde est convaincu qu’il cache un gros magot dans son deux-pièces.Pour le propriétaire, Julius De Geyter,  brocanteur (il préfère le terme « antiquaire »), l’intrusion de la police dans sa maison n’est pas un moment agréable, d’autant plus qu’il avait discuté avec Stricker pour acheter le torquetum qui se retrouve comme par hasard dans sa boutique !  il n’en faut pas plus à l’inspecteur Maudru pour le... [Lire la suite]
26 février 2021

L'ALLEE DU ROI, de Françoise Chandernagor

Elle eut plusieurs surnoms = « Belle Indienne », par le chevalier de Méré, « Lyriane » dans les salons de Madame de Scudery, « Iris » par Paul Scarron dans un poème lorsqu’elle avait 16 ans, « Madame de Maintenant » par les courtisans,  « la vieille conne » par la princesse Palatine, qui la détestait et la jalousait, « Votre Solidité » par Louis XIV. Née dans une prison, en raison des énormes dettes de son père d’Aubigné,  élevée par une sœur de sa mère, la... [Lire la suite]

18 février 2021

QUAND LE VENT EMPORTE LES SENTIMENTS

La poésie qui émane des écrits de Pierre Magnan et son amour de la Haute Provence ne sont plus plus à démontrer – que ce soit au travers des enquêtes du commissaire Laviolette ou comme dans cette « Maison assassinée ». Même le vent qui fait rage devient beau dans ses textes.Je partage ci-dessous quelques extraits concernant le vent dans  ce roman qui m’a plu. La montagnière s’était mise à souffler – c’était ce vent qu’on prend pour le mistral, sauf qu’il descend du nord-est et qu’il ne cesse pas durant la... [Lire la suite]
Posté par sheherazade2000 à 12:56 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
18 février 2021

LA MAISON ASSASSINEE, de Pierre Magnan

Tout à la fin du 19ème siècle, à Lurs en Haute-Provence, dans le relais-poste nommé La Burlière s’est produit un massacre dont seul un nourrisson de 3 semaines a été épargné. Trois hommes à l’époque furent condamnés et guillotinés, trois ouvriers herzégoviens qui clamèrent leur innocence jusqu’au moment de leur mort. L’enfançon fut confié aux sœurs de la charité. Une vingtaine d’années et une guerre plus tard, le jeune Séraphin Monge a reçu les clés de La Burlière d’un notaire qui lui expliqua en long et en large que c’était ce qui... [Lire la suite]
13 février 2021

UNE ROBE DE LA COULEUR DU TEMPS, de Jacqueline Kelen

Le sens spirituel des contes de fées Si on commençait par la fin pour parler d’un livre qui m’a éblouie = Epilogue – extraits du livreJuste avant de passer le seuil de l’invisible, l’âme pérégrine embrasse tous ceux qu’elle a rencontrés. En une ronde folle, une ronde de sagesse, défilent les nombreux êtres, objets et créatures étranges qui ont accompagné sa longue épopée = la grenouille et la fée, l’ogre et le rossignol, la galette et la pomme empoisonnée, le coutelas et le fuseau, la sirène et l’âne gris. … Rien n’est banal... [Lire la suite]
03 février 2021

GLASS HOUSES, de Louise Penny

Titre français = Maisons de verre 13ème enquête d’Armand Gamache, superintendant en chef de la sûreté de Quebec Juillet à Montréal – dans la salle d’audience du palais de justice, dans la vieille ville, il fait tellement étouffant (l’airco est éteint pendant les audiences en raison du bruit) que juge, accusé, procureur et avocat de la défense sont impatients à ce que la journée d’interrogatoires se termine.Pour l’instant, c’est Armand Gamache qui se trouve dans le fauteuil des témoins, il est le témoin de l’accusation. Cependant,... [Lire la suite]