59785494

Titre original = Bleeding Heart Yard

Auteur.e  = Elly Griffiths, littérature anglophone UK

Titre français = non encore traduit

Genre = polar, lettres anonymes, londres, journal intime, enquête sur un crime du passé, drogue, homosexualité, humour

Personnages = Harbinder Kaur, inspectrice chargée de l’enquête ; Jack Barker et Kim Manning, inspecteur adjoint et sergente ; le Groupe = Garfield Rice, MP mouvement conservateur, victime/Henry Steep, MP à gauche, 2ème victime/Anna Vance, professeur d’anglais à Florence,, momentanément à Londres pour s’occuper de sa mère malade/Cassie Armstrong-épouse Fitzherbert/Isabelle (Izzy) Iztar, actrice/Chris Foster, célèbre chanteur d’un groupe rock ;
David Moore, victime en 1998 ; Pete Fitzherbert, époux de Cassie ; Sonoma Davies, directrice de l’école privée ; Mette et Jeanne, les deux sympathiques co-locs d’Harbinder

Série = Harbinder Kaur

Place dans la série = 3ème enquête

Résumé = dans les années 1990 à Londres – dans une école privée, assez élitiste, un groupe d’étudiant.e.s a formé LE Groupe, une manière un peu exclusive d’être entre eux, avec Garfield (Gary), comme chef de file (beau, intelligent, le style tombeur) – ce groupe faisait quelques envieux et parmi eux David Moore, à qui cette envie d’adhésion au groupe va coûter la vie –

Quelques années plus tard l’école  célèbre les 21 ans d’existence du lycée (apparemment les Anglo-saxons sont friands des réunions-anniversaires, histoire pour les « anciens » de de retrouver même s’ils n’ont eu aucun contact entretemps) – Cassie qui faisait partie du Groupe, est entretemps devenue inspectrice/sergente, aimant travail et famille et a tout fait pour oublier cette journée fatidique d’après les examens –
Cette réunion et la semaine qui suivra va tourner au cauchemar lorsque non seulement Garfield Rice, le MP conservateur, sera retrouvé assassiné, mais aussi Henry Steep, l’autre MP – la détective inspectrice Harbinder Kaur, transférée à Scotland Yard Londres, est chargée de l’enquête, et elle a intérêt à faire vite avant que la presse ne tire ses propres conclusions, comme les tabloïds aiment à le faire -

Avis personnel = je ne le cacherais pas, lorsque j’ai lu le titre, j’ai immédiatement fait passer ce polar bien écrit en tête de mes lectures – pourquoi ? à cause de « Bleeding Heart Yard », ce coin historique de Londres devenu un peu huppé, après avoir été un lieu plutôt glauque (voir le thriller d’Andrew Taylor sur le même sujet ici) –

Et aussi parce que c’est une enquête d’Harbinder Kaur, transférée de son Sussex natal, après sa promotion de détective sergente à détective inspectrice – Cassie Fitzgerald est l’une de ses sergent.e.s et ne peut pas participer à l’enquête puisqu’elle fait partie des suspects dans l’enquête actuelle -

Les membres du groupe sont plutôt hétéroclites, les retrouvailles m’ont d’ailleurs semblées un peu crispées, forcément 21 ans après avoir partagé un lourd secret, tout le monde a fait sa vie, a eu des enfants et a relégué les événements passés dans un recoin de la mémoire – mais oublie-t-on vraiment ? personne ne semble croire la douce Anna Vance qui dit ne se souvenir de rien, même pas d’avoir été là ce jour fatidique –

Une belle pléiade de personnages, certains plus sympathiques que d’autres, les membres du parlement se prenant pour ce qu’ils ne sont pas, la star des feuilletons télé s’imaginant que tout le monde l’adoooooooooooooore…

Harbinder Kaur va devoir démêler l’écheveau compliqué de ce groupe où tout le monde a quelque chose à cacher, même Cassie la détective-sergente qui râle de ne pouvoir se mêler de l’enquête – lorsque Ms. Kaur réalise que le Groupe a l’intention de revivre les événements passés, malgré le décès de 2 de ses membres, mais nous les lecteurs/lectrices de polars, nous le savons = jouer les détectives-amateurs est toujours un jeu dangereux –

L’une des choses que j’apprécie le plus dans les polars d’Elly Griffiths est l’écriture fluide dans un bel anglais de cette romancière – de plus, la vie londonienne est bien décrite et cela m’a rappelé d’excellents souvenirs

et au cas où vous vous poseriez la question = oui j'avais deviné la personne coupable vers la moitié du roman =^-^=