35152077

Titre original japonais = Tabineko Ripouto

Titre anglais = the Traveling Cat Chronicles

Auteur.e = Hiro Arikawa – littérature japonaise

Titre français = les Mémoires d’un Cha

Genre = roman, voyage jusqu’à Hokkaido, deuil, amitié, humour, autobiographie 

Personnages = le chat Nana (= 7) ; Satoru Miyawaki, sa tante Noriko ; ses amis KôsuKé ; Yoshiminé ; Sugi & Chikako

Résumé = au départ, le petit chat n’avait pas de nom, c’était selon sa définition personnelle un chat errant pure race – il dormait souvent dans le parking où Satoru avait sa voiture – or Satoru adore les chats et il décide d’adopter le chat errant pure race – comme la queue de celui-ci est croquée au bout, celui fait comme le chiffre 7, d’où le nom qu’il reçoit = Nana (7 en japonais) – Nana s’est très bien adapté à devenir un chat d’appartement, et il aime beaucoup Satoru – ce dernier est devenu orphelin assez jeune et il avait déjà dû se séparer de son chat Hachi (= 8) car la tante qui a adopté Satoru changeait souvent de mission, étant juge de son métier et dans les logements de mission, les animaux étaient interdits – Hachi fut donc confié à des lointains cousins qui en ont pris grand soin –

Hélas, au bout de cinq années de bonheur, Satoru doit à nouveau se séparer d’un petit compagnon félin, pour des raisons vraiment sérieuses –
commence alors un véritable road/buddy movie, où Satoru va rendre visite à ses anciens amis d’études, en espérant que Nana pourra rester chez l’un d’entre eux – cela ne va pas se passer aussi facilement qu’il l’espérait, mais comme le dit Nana « nous en avons fait de belles découvertes tous les deux n’est ce pas Satoru ? »

Dans la maison d’hôtes, Nana remettra le chien Toramaru à sa place, mais Tora a deviné ce qui mine Satoru – chez Yoshiminé, Nana aidera un petit chat à devenir un vrai chasseur de souris, bref non seulement ils auront vu du pays, mais Nana aura rendu de grands services

Avis personnel = une petite merveille de lecture – un pur moment de bonheur qui a fait l’unanimité auprès de tous ceux qui l’ont lu, et j’y ajoute ma petite pierre car vraiment c’est un roman plein d’amitié, de gentillesse, d’amour des animaux, de tendresse, mais aussi de mélancolie –
le récit se situe à deux niveaux = la première personne lorsque Nana nous raconte son histoire et surtout donne son avis sur ce qui se passe, et à la 3ème personne lorsqu'il est question du voyage et aussi de la vie de Miyawaki 

En un prologue, cinq chapitres, et un épilogue = 1. Kôsuké, le photographe – 2. Yoshiminé, le fermier – 3. Sugi & Chikako, le couple propriétaire d’une maison d’hôtes où chiens et chats sont les bienvenus – 4. Le Dernier voyage – 5. Noriko
Ce dernier chapitre « Noriko » est le plus émouvant car la brave dame doit s’habituer à un chat, or elle en a un peu peur, mais on peut compter sur Nana pour faire sa conquête –
Lorsque Satoru est à l’hôpital, notre chat reprend ses errances pour être près de son ami malade –

la suite vous attend dans le roman que je vous conseille vivement

61352745_p