618ixUYEEeL

Texte d’Alexandre Lacroix – Dessins et couleurs de Philippe-Henri Turin 

Basile vit près d’une forêt et dans la ville où il habite, chacun dit combien la forêt est dangereuse, remplie de gens bizarres. Basile, comme tous les enfants est curieux, aussi décide-t-il d’entrer dans cette forêt, même si ses parents le lui ont défendu.

Lorsqu’il entre dans la forêt c’est l’émerveillement, c’est encore plus beau qu’il se l’imaginait = de la mousse, des fleurs sauvages, des oiseaux qui chantent et un petit garçon de son âge nommé Lenno, qui n’a pas le droit lui d’aller en ville, car là aussi les gens sont bizarres. Lenno emmène dans son village, à la fête des couleurs.

Basile va vivre là une merveilleuse aventure.

… la suite dans ce livre magique. Magique par la beauté des dessins et couleurs, et par un texte facile à lire,  pas mièvre du tout.

Ce que j’en pense = J’ai toujours aimé commencer mon année de lectrice par un livre positif, un livre qui m’accompagnera souvent au cours de l’année, quand j’ai envie de quelque chose de beau.

Les couleurs du titre sont superbes, elles vous sautent aux yeux pour remplir votre cœur de cette joie que procurent les belles choses ;

Ce livre est un cadeau offert par Marilyne et Philippe-Henri Turin, à Noam, mon petit-fils qui dévore les livres à pleines dents (il en a deux =^-^=) – il mord surtout les couvertures et n’a pas encore accès aux pages intérieurs, nous ne désirons pas qu’il les abîme.

L’histoire de Basile qui n’hésite pas à entrer dans la forêt « interdite » m’a beaucoup fait penser à une histoire pour la jeunesse de Gianni Rodari, qui dans ses « Favole al telefono » raconte aussi l’histoire d’un jeune garçon qui décide de prendre un chemin que personne n’a jamais arpenté, parce qu’on ne sait pas où il mène … et bien sûr la surprise est merveilleuse.

woods-1072819_1920