ob_226a0e_gerhard-von-kc3bcgelgen-portrait-of-friedrich

portrait de friedrich par gerhard von kügelhem

cet homme a découvert la tragédie du paysage (citation du sculpteur
david d'angers, définissant l'oeuvre de friedrich)

le voyageur contemplant une mer de nuages de caspar friedrich

le voyageur contemplant la mer de nuages
(l'oeuvre la plus connue, la plus emblématique de caspar david friedrich)

Il m’est venu l’envie  de me replonger dans la peinture – pour cela, une seule adresse pour moi = ma collection de livres d'art. (indulgence demandée pour un résumé bien imparfait =^-^=)

J’ai choisi aujourd’hui Caspar David Friedrich – né en septembre 1774 à Greifswald et décédé en 1840 à Dresde - le peintre par excellence du romantisme allemand et du paysage romantique et/ou tourmenté.
Après une enfance frappée de deuils divers, ce  qui influencera profondément sa peinture, dont les thèmes majeurs seront le paysage et la mort.

Pendant quatre ans, dès 1794, le dessin sera son principal intérêt et fréquente l’académie des beaux-arts de Copenhagen.

330px-Caspardavidfriedrich_self1

Self-Portrait_with_Cap_and_Sighting_Eye-Shield

autoportraitS

Il s’installe ensuite à Dresde où habitent, entre autres, Goethe et les frères Schlegel. Leurs théories sur la peinture datées de 1802-1805 ont profondément marqué les peintres de leur époque, il y est notamment question de la « spiritualité » cachée dans la nature. « Les théories sur la couleur » de Goethe auront aussi une forte influence sur Friedrich, tout comme « La sphère des couleurs » de Runge.
C’est en 1810  qu’il est nommé membre de l’académie de Berlin et c’est aussi l’époque où il voyage dans le Riesengebirge qui sera un thème récurrent dans sa peinture. On considère que cette année-là sera la courte période de reconnaissance de son art.
Il est admiré de Goethe et Frédéric-Guillaume de Prusse lui achète « morgen in Riesenbirge » et « jardin suspendu ».

390px-Caspar_David_Friedrich,_Morgen_im_Riesengebirge

A cause des guerres napoléoniennes, il entame une période d’œuvres consacrées à des sujets patriotiques.
C’est aussi l’époque où bien des artistes se rendent en Italie ; Friedrich, pour sa part, refuse toute influence de l’antiquité et craint que les couleurs du sud détruise son sens personnel de l’esthétique. Il n’ira donc pas à Rome.

Il tombe malheureusement malade en 1824 et son état va rapidement s’aggraver. De plus, il développe un délire de la persécution, une vraie paranoïa qui l’éloignera de ses amis.
Il peint peu, mais dès 1827 se remet à la peinture à l’huile. C’est en visitant l’atelier de Friedrich que le sculpteur David d’Angers aura cette citation que j’ai mise en évidence au début de ma petite chronique.
En 1835, il fera une congestion cérébrale le laissant paralysé, il mourra cinq ans plus tard.

La fin de carrière (et de vie) de CaSPAR David Friedrich connut plus de bas que de haut, son œuvre perdit de son intérêt pour le public, et les problèmes financiers se combinent aux problèmes de santé (ceci influencé par cela).
Ce n’est qu’à partir de la moitié du 20ème siècle que l’on « redécouvrira » ce peintre à nul autre pareil.

Je vous propose quelques-unes de ses œuvres ci-dessous, sans chronologie, et surtout pour me faire plaisir (toutes ont été trouvées dans la photothèque google).
J'apprécie particulièrement toutes celles aux paysages tourmentés, parfois mystérieux et inquiétants, symboliques et mélancoliques.
J'espère vous proposer dans quelque temps un petit résumé du chapitre de mon livre (en anglais) parlant de la peinture romantique , mais traduction est souvent  trahison, donc imparfaite comme cette petite biographie.

26168458_1569978346427343_3034559197437459203_n

Caspar David Friedrich-649656

friedrich-rochers_au_bord_de_la_mer

melancolie_friedrich

800px-Caspar_David_Friedrich_065