36162092

3ème enquête dans la série Dales Detectives

Non encore traduit

Février dans les Dales, Yorkshire – les paysages sont enchanteurs, mais cela n’empêche pas de lourds secrets de laisser planer une ombre sur certaines familles, comme les Thornton.
La beauté des paysages n’empêche pas non plus les problèmes matériels et autant Samson O’Brien que Delilah Metcalfe se débattent dans de gros soucis d’argent – pour Samson une nouvelle enquête ne serait pas mal venue, quant à Delilah son agence de rencontres ne fonctionne pas aussi bien qu’elle le souhaiterait, or il faut payer les hypothèques.
Comme si cela ne suffisait pas, elle a reçu un ultimatum de son ex-époux = il viendra reprendre son chien, Tolpuddle, à la fin de la semaine. La jeune femme est dévastée, comment pourra-t-elle vivre sans son merveilleux braque, ce chien que son ex lui avait offert lorsqu’ils étaient encore mariés – hélas les papiers sont au nom de l’ex-époux, il a donc tous les droits sur le chien.
Même l’ami de la famille, Matty Thistlethwaite ne peut rien, les papiers sont légaux.

Par contre, le notaire a un mystère à élucider = Jimmy Thornton, dont la mère vient de mourir, ne peut accéder à son héritage, sa mère ayant légué la moitié de tous ses biens à Jimmy ET sa sœur !!! or Olivia Thornton – Livvy pour tous -  est décédée depuis plus de 20 ans.
Matty charge donc Samson de fournir un acte de décès, la jeune femme serait morte à Leeds où elle est partie, à 17 ans, pour échapper à un père tyran domestique, utilisant ses poings sur sa mère, mais commençant à la menacer également.
La jeune femme a été tuée dans un accident de la route, le coupable n’a jamais été trouvé.

Matty conseille à Samson O’Brien d’accepter l’aide de Delilah Metcalfe dans l’enquête, car elle connaît mieux la psychologie des gens de Bruncliffe que lui. On ne peut pas dire que cela enchante le détective, mais il n’a pas le choix – Delilah est ravie, évidemment, étant convaincue d’avoir l’étoffe d’une détective, spécialiste en informatique, après les deux enquêtes précédentes. 
Un indice toutefois, mais bien le seul, une vieille boîte à chaussures, avec quelques petits souvenirs de Livvy, précieux pour la maman, mais sans réelle valeur pour d'autres personnes.
A Bruncliffe, tout le monde demande à O’Brien comment s’est passé son long weekend à York ! comment se peut-il que quelque chose dont il n’a parlé à personne ait fait le tour du patelin ? En 15 années de vie à Londres, il ne connaissait même pas le nom de ses voisins !

Après avoir interrogé tous ceux qui ont connu Livvy de son vivant à Bruncliffe, il ne reste à nos enquêteurs que de se rendre à Leeds – et là, toujours aucune trace non seulement d’un accident, pas non plus de certificat de décès – comment quelqu’un que tout le monde reconnaît avoir été charismatique puisse avoir disparu ainsi ? 
Cela va s’avérer difficile à recouper, Samson et Delilah vont devoir affronter un tireur d’élite, qui leur fait comprendre que les lettres anonymes qu’ils ont reçu, n’étaient pas des menaces en l’air = laissez le passé enterré, sinon ….

Pour ce qui est d’être enterré, Jimmy Thornton en s’occupant du potager de sa mère, et plus particulièrement des plants de rhubarbe, va faire une découverte qui relancera l’enquête.

Mon avis = très positif, bien sûr, car la 3ème enquête des D.D.A. est pleine de ‘humour, de vrais moments de rire, mais aussi de quelques situations inquiétantes – de bons rebondissements, mais là encore une fois sans vouloir me vanter, j’avais tout deviné = non seulement le stratagème pour que Delilah conserve son chien adoré, mais aussi la situation des Thornton. Et je l’avais compris dès le début, tout comme dès les premiers chapitres j’avais deviné comment Delilah pourrait conserver son chien. 
Le fait d’avoir tout deviné n’a rien ôté au plaisir de lire cette histoire bien enlevée.

De mon expérience de lectrice (=^-^=), il n’est pas rare qu’une série s’essouffle vers le 3ème ou 4ème roman, ici au contraire cela se passe de mieux en mieux, la relation entre les deux personnages principaux étant fort drôles, même si chacun cache ses secrets à l’autre. Car Samson O’Brien a un grand secret, lié à son travail d’infiltré dans une branche spéciale du Yard, et ceci risque de bientôt exploser en plein jour.
Tout le patelin est plutôt comique aussi, toute cette population qui commente vos actes, donne son avis sur ce que vous faites tout en disant « bien que ce ne soit pas mes affaires …. » - je ne suis pas certaine que j’apprécierais que l’on se mêle à ce point de ce que je fais, mais il y a une certaine chaleur malgré tout dans ces personnages mêle-tout.

J’attends donc le 4ème roman de la série avec impatience, Ms. Chapman please hurry !

800px-Braque_de_Weimar_femelle_Poil_court