814687-chantal-ackerman

je n'ai pas l'i'ntention de transformer mon blog en chronique nécrologique, mais je me sens très touchée par la mort de cette grande bonne femme du cinéma belge, français, américain qu'était CHANTAL AKERMAN.

J'ai toujours apprécié son style, même s'il n'était pas toujours accessible, certains de ses films étaient même assez hermétiques, mais toujours intéressants.
J'ai eu l'occasion de la rencontrer à Bruxelles, lors d'une rétrospective lui consacrée, et ce fut un vrai plaisir de l'entendre défendre ses convictions sur les femmes et le cinéma.

Article que lui consacre Libération, avec des témoignages d'acteurs et réalisateurs, qui l'ont rencontrée ou qui ont été influencés par elle.

Certains êtres passent dans nos vies comme des météores, laissant une empreinte inoubliable, ils nous ont offert des horizons que nous n'envisagions même pas - avant-hier Mankell et son ouverture d'esprit et ses combats pour la justice, hier Chantal Akerman même ouverture d'esprit, dans un autre domaine.