28 juillet 2015

PAUSE TOUJOURS

MERCI A TOUS CEUX&TOUTES CELLESQUI SONT PASSE(E)S M'ECRIREQUELQUES MOTS D'ENCOURAGEMENT ces témoignages me sont précieux la situation ne s'améliorant pas vraimentet l'ordinateur n'étant pas le lieu idéal pouraméliorer la vue, je ne visite pas trop les blogs etje reste en pause pour quelque temps encore
Posté par sheherazade2000 à 10:26 - - Commentaires [8] - Permalien [#]
Tags : , ,

15 juillet 2015

PAUSE

BLOG EN PAUSE POUR CAUSE DESERIEUX PROBLEMESDE VISION A BIENTOT
Posté par sheherazade2000 à 17:43 - - Commentaires [10] - Permalien [#]
Tags : , ,
13 juillet 2015

L'ETE SE LIVRE = THE WARRIOR QUEENS, d'Antonia Fraser

 fresque de frederick dudley waleen (illustrant la couverture de mon édition)   Ouvrage historique intéressant à lire par le contenu mais aussi parce qu’il s’agit d’un livre que l’on ne doit pas lire d’une traite – on peut, entre deux chapitres ou deux reines guerrières – s’arrêter et lire autre chose.Lady Antonia propose dans cet essai fort documenté – comme tous ses essais historiques – un tour d’horizon de toutes ces reines guerrières qui traversèrent l’Histoire, de l’Europe à l’Orient.Le tout premier chapitre est... [Lire la suite]
12 juillet 2015

L'ETE SE LIVRE = THE MARRIAGE LIST, de Dorothy McFalls

Joli pastiche du style « Regency Romance » et de Jane Austen, même si l’auteure, Dorothy McFalls,  se défend d’avoir voulu imiter cette dernière en écrivant une série de courts romans dans ce style si particulier qui fit la célébrité de Georgette Heyer, auteure britannique qui  excellait dans le genre et qui la rendit célèbre dans les années 1920-30, jusqu'au début des années 1970.Il n’est pratiquement pas possible de ne pas voir, dans cette histoire charmante, un pastiche de « Pride  &... [Lire la suite]
11 juillet 2015

ECRAN SOLAIRE = A LITTLE CHAOS, d'Alan Rickman

Titre français = les Jardins du Roi Scénario d’Allison Deegan, Alan Rickman & Jeremy Brock André Le Nôtre, jardinier du roi, recherche des aides-assistants pour une partie du projet des jardins de Versailles – il rencontre ainsi la non-conformiste Madame De Barra, jeune veuve, que l’aménagement de jardins aide à surmonter la perte de sa petite fille et son mari dans un accident.Sabine De Barra n’a pas sa langue en poche, défend âprement son projet,  expliquant qu’il est temps que la France doit créer ses propres jardins... [Lire la suite]
07 juillet 2015

L'ETE SE LIVRE = MISS PYM DISPOSES, de Josephine Tey

Titre français (1963) =  Le Grand Départ de Mis Pym Miss Lucy Pym, après des années d’enseignement du français à des jeunes filles pas très motivées, a hérité d’une petite somme d’argent qui lui a permis de quitter la profession, de se trouver un joli appartement non loin de Regent’s Park et d’y vivre confortablement, en compensant par quelques cours particuliers lorsque les factures dépassent le budget.  Comme elle a désormais  le temps de lire, sans avoir de cours  à préparer ou de copies  à corriger,... [Lire la suite]
01 juillet 2015

L'ETE SE LIVRE = A BRAS RACCOURCIS, de Sébastien Brégeon

Nouvelle extraite du recueil FANTASTIQUES NOUVELLES La forêt se réveille, la brume enveloppe les buissons, les arbres. Un corbeau vole, un loup s’ébrouie, un crapaud s’inquiète = une pierre l’a regardé !Trois randonneurs s’inquiètent à cause du loup, faisant rire le garde-champêtre. Bref, pas de quoi avoir peur.Un couple suivra en cours de journée – leur sort sera scellé par des dizaines de bras s’échappant des fourrés. Vraiment ? Cet « A bras raccourcis » n’est certes pas le bonasse chef d’une tribu... [Lire la suite]
01 juillet 2015

L'ETE SE LIVRE AVEC LES ENQUETES DE L'INSPECTEUR HIGGINS

Deux enquêtes, deux sujets et pourtant, en lisant le second j’ai  eu l’impression de lire le premier, à quelques changements de noms près. Comme toujours, une page d’introduction de l’auteur nous parle de ses rencontres avec l’inspecteur Higgins, qui menèrent à la rédaction de ces dossiers, l’ancien titre de la série, écrite en son temps sous le pseudonyme de J.B. Livingstone, étant « Les Dossiers de Scotland Yard ». Passer de Pierre Magnan à Christian Jacq, c’est comme passer d’une excellent petit café corsé à un... [Lire la suite]