small

93780200

(Les sources des illustrations de cette chronique sont bruxelles-d’antan et cinematek, ainsi que la photothèque google)

small (1)

La cinémathèque de Bruxelles (CINEMATEK) a édité cet épatant dvd à l’occasion du 25ème anniversaire de la région de Bruxellecapitale – le dvd est édité en 3 langues = français, néerlandais, anglais.
Il est accompagné d’un livret en noir et blanc, dans lequel sont repris les divers chapitres avec quelques détails.
Cette compilation est non seulement intéressante, mais aussi  amusante et émouvante – il n’est pas ici question de nostalgie dans le sens de passéisme, mais au contraire des images d’archives toutes consacrées à Bruxelles.

Il s’agit d’une série de courts-métrages en noir et blanc, certains un peu plus longs que d’autres, parfois un peu malhabiles, d’autres nettement plus professionnels, mais tous réalisés par des amoureux de Bruxelles.

Une sympathique occasion de voir et revoir Bruxelles sous divers angles. A commencer par celui des tenues vestimentaires = messieurs en gibus, ou en chapeau melon – dames en chapeau cloche, ou encore très habillées façon début années 1900 – omnibus tirés par des chevaux, quelques rares autos du début du siècle, charrettes à bras tirées par les marchandes des 4 saisons, les grands boulevards bruxellois pratiquement vides de véhicules, où les piétons circulaient surtout au milieu de la rue.

dyn006_original_536_385_pjpeg_2565708_42184f9f30f0c8fcce25999b377e6c65

33 films, commençant par 1897, toutes premières images réalisées par Alexandre Promio commandités par les frères Lumière. Le dvd indique 202 minutes à visionner, mais son intérêt est que l’on peut arrêter le visionnage après l’un des courts métrages, pour reprendre plus tard – un peu comme un livre de nouvelles littéraires – on s’arrête quand on veut, on reprend quand on veut.
Certains de ces films ont été réalisés à la demande du ministère de l’éducation (FR et  NL) – on y découvre l’essor de la ville qui est depuis devenue la capitale de l’Europe.
Quelques faits divers, quelques clins d’œil amusants avec la musique de Guy Van Nueten pour faire vivre les images muettes.

Titres des films en 5 grands chapitres =
Il y a 100 ans – Un certain regard – Mouvement – Moments – Horta vs. Manhattan - Capitale

DETAILS =

Il y a 100 ans = Cinq vues de Bruxelles – Bruxelles en 10 minutes – Toto et sa sœur en bombe à Bruxelles -  Ça c’est Bruxelles – Planètes en parallèle
Mes préférences = le film de Promio pour les frères Lumière et Planètes en parallèle, une vision mélancolique du quartier des Marolles et les difficiles conditions d’existence de ses habitants.

Par contre un mauvais point au film « Toto et sa sœur » où des erreurs se sont produites dans les inter-titres (comme par ex = la maison du roi de la grand’place est appelée « King’s Palace », rien à voir avec le palais royal)

Un certain regard = Planètes en parallèle – Dimanche – Sonate à Bruxelles – Saïda a enlevé Manneken Pis
Ma préférence = inconditionnellement celle-ci va à « Dimanche », et ses flâneries, une promenade à travers divers coins bruxellois, y cmpris le bois de la Cambre où dans les sous-bois les dames se promènent en souliers à talons !!!! – mais aussi le bac qui fait la navette sur le lac du bois, jusqu’à l’ancien chalet Robinson qui disparut dans un incendie.

hqdefault

Mouvement = Bruxelles circulation – Chemins de fer et gares dans une colline – Naissance du pré-métro – Bruxelles port de mer – Bruxelles port aérien international
Mes préférences incontestables = Bruxelles port de mer (1922) et Bruxelles port aérien international (1924), des images totalement insolites du temps où la Senne n’était pas encore asséchée, et où un aéroport « international » était installé dans un champ sur la commune d’Haeren et où l’on annonçait l’arrivée d’un vol international à l’aide d’une cloche !!!!

retro1000quaiauxpierresdetaille01

Haren 

Moments = 3 septembre, la libération de Bruxelles – L’incendie de l’Innovation -  Les 1001 jeudis à l’Expo 58 – Promenades politiques - Shopping
Ma préférence, vous l’aurez compris, va à l’Expo 58, dont je garde un bon souvenir d’enfance puisque mes grands-parents m’y ont emmenée quelques fois.

J’ai toutefois eu un moment émotion à propos de l’extrait  concernant l’incendie de l’Innovation, car je me trouvais alors dans le centre de Bruxelles au moment où les faits se produisirent.

Horta vs Manhattan = Victor Horta – Manhattan sur Senne
Ma préférence = aucune – le film concernant Horta montre les quelques rares maisons sauvées de la démolition, car pour construire du « moderne », on détruisit quelques beaux immeubles qui eussent pu être sauvés. Quant à « Manhattan sur Senne », il illustre à la perfection les ravages de l’immobilier sans réflexion aucune, posant des hauts immeubles comme ça, plic ploc, au gré de la fantaisie des constructeurs immobiliers sans scrupules, enlevant toute humanité aux quartiers.

035-horta-theredlist

Capitale = Belgique magazine, Bruxelles dans l’Europe
Magazine, ou plutôt film publicitaire, pour situer Bruxelles dans le marché commun – devenu entretemps l’union européenne.

je termine sur cette vue du bruxelles actuel
que je pris un jour de balade

80094572_o