10 novembre 2014

RETROSPECTIVE CONSTANTIN MEUNIER

buste de constantin meunier, par victor rousseau Une exposition aux musées des beaux-arts de bruxelles (ma chronique est basée sur les explications de la guide/historienne d’art sarah cordier, grâce à qui j’avais déjà eu la possibilité de visiter la maison de Constantin Meunier à Ixelles – ladite maison, à cause des coupes sombres dans les budgets culturels, est désormais fermée au public  en semaine ; on n’y accède que sur rendez-vous, les week-ends, et à condition formelle d’être au moins 10 personnes – sans... [Lire la suite]

09 novembre 2014

AN ENGLISH MURDER, de Cyril Hare

Titre français = Meurtre à l’anglaise Aaaah Noel ! fête de famille par excellence, fête se terminant parfois bien, dans l’euphorie et l’affection générale. Ce ne sera pas le cas à Warbeck Hall, la magnifique propriété des Warbeck depuis des siècles mais qui désormais est rognée à une simple partie du manoir pour cause de taxes exorbitantes ayant rogné la fortune familiale. Même le personnel a été réduit à sa plus simple expression. Le vieux lord Thomas Warbeck est au plus mal, veillé avec bonté par Briggs, le butler, fidèle... [Lire la suite]
07 novembre 2014

MARY QUEEN OF SCOTS, d'Antonia Fraser

(tableau de samuel sidleymontrant la reine d'écosse face à john knoxsource = photothèque google) J’ai quelques tendances, parfois, à être monomaniaque lorsqu’un sujet m’intéresse. Après avoir lu la belle biographie de Stefan Zweig (chronique ici) sur cette reine qui fit couler beaucoup d’encre elle aussi, j’avais entamé la lecture de l’excellente biographie écrite par Antonia Fraser- mais = plus de 600 pages, c’est vous dire si j’ai mis un certain temps, et même un temps certain, à lire cet essai, fort bien documenté, toutefois... [Lire la suite]
06 novembre 2014

MASKED & ANONYMOUS, de Larry Charles

Titre français = identique Scénario de Bob Dylan & Larry Charles Selon l’adage  « on n’est jamais si bien servi que par soi-même », Bob Dylan signe son retour à l’écran avec un film où toute l’histoire tourne autour de son personnage - et son interprétation du rôle laisse réellement à désirer. Le but selon moi était de montrer ses talents de chanteur.   Dans une Amérique futuriste, au bord de la guerre civile, dirigée par un dictateur mourant,  Jack Fate (Bob Dylan) est une icône, en prison – on... [Lire la suite]
06 novembre 2014

INSIDE LLEWYN DAVIS, de Joel & Ethan Coen

Titre français (Europe)   = idem Titre français (Québec) =  Etre Llewyn Davis  New York – Hiver 1961 – Llewyn Davis est un jeune chanteur de musique folk, sans le sou, désespéré de se faire connaître. Il se produit parfois au Gaslight Café.Son ami et partenaire musical, Mike, s’est suicidé. Leur disque n'a aucun succès. Sans domicile, il dort très souvent sur le divan de ses amis Gorfein ou chez Jim et Jean, deux chanteurs. Il a eu une brève aventure avec Jean, qui semble l’avoir laissée enceinte ;... [Lire la suite]
02 novembre 2014

LA VERITE SUR L'AFFAIRE HARRY QUEBERT, de Joel Dicker

Un jour d’août 1975, la jeune Nola Kellergan, 15 ans, disparaît sans laisser de trace dans les bois d’Aurora dans le New Hompshire. Là même où se réfugie 35 ans plus tard le jeune auteur Marcus Goldman, jeune auteur dont le premier roman a produit l’effet d’une bombe. Succès énorme, à la une de tous les journaux, des librairies. Ce qui lui est un peu monté à la tête et il a mené la belle vie avec la somme astronomique qu’il a gagnée.Malheureusement, un an plus tard, le soufflé est retombé et l’éditeur de Goldman le presse d’écrire... [Lire la suite]
01 novembre 2014

DOLLY, A GHOST STORY, de Susan Hill

 Iyot House, la demeure de la grand-tante Kestrel, accueille Edward et Leonora, deux cousins. Lui est orphelin, elle est totalement négligée par une mère qui préfère la vie mondaine, ses voyages et ses nombreux maris (amants). Leonora, contrairement à Edward, déteste les règles et prend plaisir à provoquer la gouvernante du domaine, qui est très dure avec elle. Edward, un peu plus hypocrite, préfère voguer dans le sens du vent – il est le « brave » garçon. Même avec Edward, qui pourtant voudrait qu’ils s’entendent,... [Lire la suite]
01 novembre 2014

THE CURSE OF FRANKENSTEIN, de Terence Fisher

Titre français = Frankenstein s’est échappé Réalisé en 1957 - Scénario de Jimmy Sangster, librement adapté du roman de Mary Shelley « Frankenstein »  Dans une cellule d eprison, le baron Frankenstein se confesse à un prêtre, tentant vainement de faire croire à son innocence, prétextant que tous les crimes dont on l’accuse, furent commis par la « Créature ».Le jeune baron Viktor Frankenstein était un véritable petit génie scientifique – son tuteur, devenu son ami et son assistant, Paul Krempe, d’abord... [Lire la suite]