04 octobre 2014

DEATH IS A LONELY BUSINESS, de Ray Bradbury

Titre français = La Solitude est un cercueil de verre A Venice California, vers 1950,  le jeune auteur – fauché  mais talentueux – gagnant misérablement sa vie en vendant des histoires de science-fiction  ou fantastique aux quotidiens spécialisés qui veulent bien de lui. Dans le quartier on l’aime bien – les vieux habitants l’ont surnommé « The Nut » (c.à.d. le Dingue) pour son côté farfelu, à côté de ses pompes, et sa manie d’hurler sa joie  par la fenêtre lorsqu’une de ses nouvelles est publiée.Le... [Lire la suite]