30 juin 2013

S'EXPOSER EN ETE = KANDINSKY & LA RUSSIE

  Chronique résumée du dossier de la  visite guidée de sarah cordier, historienne d’art (Source des illustrations = photothèque google)  Comprendre et  éduquer le spectateur afin de l’amener au niveau de l’artiste (Wassily Kandinsky) Pas facile pour moi de parler de Wassily Kandinsky, que je ne connaissais que de nom.Grâce à l’intéressant dossier élaboré par Me Cordier, j’ai pu découvrir l’humain derrière l’artiste,  un homme qui m’a plus touchée que sa peinture je l’avoue sans fausse... [Lire la suite]

23 juin 2013

S'EXPOSER EN ETE = GIORGIO MORANDI, RETROSPECTIVE

(Chronique en partie résumée du guide du visiteur, des explications dans les salles de l’exposition – également inspirée par un de mes livres d’art)  Source des illustrations = photothèque google  L’ayant découverte il y a un peu plus de 25 ans, je suis tombée amoureuse de la peinture de Giorgio Morandi,  peu connu chez nous à l’époque, comme en témoigna le peu de présence de visiteurs lors de la jolie exposition  au Botanique.Heureusement, le palais des beaux-arts/bozar (à ne pas confondre avec le... [Lire la suite]
16 juin 2013

NEPTUNE, THE MYSTIC, de Gustav Holst

'Neptune, le mystique"j'avoue avoir été surprise par ce titre - le dieu des océansne m'ayant jamais paru être un mystique avec ses humeurs changeantesses rancoeurs, ses vengeances (demandez donc à ulysse ce qu'il en pense) par contre le mouvement indiquant une certaine erranceme fait songer à la mer qui peu être si calme etsoudain se déchaîner sans que l'on ne s'y attende ce qui est évident, c'est que ce mouvementindique bien que l'oeuvre dans son entièreté se terminera bientôtaves ce choeur  féminin  "a cappella"donnant... [Lire la suite]
09 juin 2013

URANUS, THE MAGICIAN, de Gustav Holst

"Uranus le magicien" - un début sur 4 notes,annonçant la venue du magicien on a souvent comparé ce mouvement à"l'Apprenti Sorcier" de Paul Dukas    belle journée  à tous et toutes
02 juin 2013

SATURN, THE BRINGER OF OLD AGE, de Gustav Holst

"Saturne, celui qui apporte la vieillesse"un thème assez sombre, sur la marche inexorable du tems,avec un beau mouvement de contrebasse,puis une fin sur l'acceptation de ce qui est irrévocable je ne suis pas étonnée que ce mouvement-ci fût le préféré de Gustav Holst,un être rendu mélancolique et solitaire à cause de ses problèmes de santé