61232945_p


84_Charing_Cross_Road_poster 514B2CCEKSL

Scénario d’Hugh Whitemore, d’après la pièce de théâtre de James Roose-Evans – elle-même adaptée du livre d’Helene Hanff « 84 Charing Cross Road »

Titre français = identiquE 

A New York un jour d’octobre 1949, Helene Hanff, apprentie romancière, grande amatrice de littérature anglaise, aperçoit une annonce dans le Saturday Review of Literature, émanant d’un librairie anglaise spécialisée en éditions anciennes. La jeune femme bondit de joie à l’idée de trouver les livres qu’elle recherche après de nombreux et infructueux efforts auprès de librairies américaines. Commence alors une longue et fructueuse relation autour des livres entre Frank Doel, le principal acheteur de l’antiquaire Marks & Co, spécialisé en livres anciens.

 84_charing_cross_road_470_75

charing_cross_road

Cette relation épistolaire va devenir une belle amitié entre Helene et Frank, mais aussi avec les autres membres du magasin. Effarée par la situation précaire de l’Angleterre toujours rationnée, Helene Hanff et ses amis vont même pousser la gentillesse à envoyer des colis d’aliments, via le Danemark.

Le film nous montre les deux côtés de l’Atlantique = Londres et New York, la vie d’Helene Hanff et ses amis, la vie de Frank Doel et sa famille.  Jamais ils ne se rencontreront ; la seule fois où Helene espéra se rendre à Londres, son dentiste mit fin à cet espoir !

Frank Doel mourut d’une crise de pérétonite en 1968 ; Helene Hanff visitera finalement la petite boutique déjà sur le point de fermer en 1971.

Actuellement le 84 Charing Cross Road a fait place à un restaurant, mais une plaque commémorative indique que ce fut là qu’existait  la librairie de livres anciens Marks & Co.

La prestation d’Anne Bancroft est formidable, elle est la personnification d’Helene Hanff, qui fut   meilleure scénariste que romancière, chacun (y compris elle) le dit. Elle joue l’intellectuelle newyorkaise au franc parler avec un naturel fou.
Anthony Hopkins est parfait en Frank Doel, tout en retenue, en discrétion, qui s’ouvre peu à peu au style d’humour caustique de l’Américaine.
Jamais leur histoire ne fut une histoire d’amour, contrairement à ce qui est raconté dans la bande-annonce ; mais ce fut la rencontre de deux personnes aimant les livres, des personnes pleines d’humour et de culture. Qui découvrirent à travers leurs lettres une belle amitié.

Judi Dench interprète Nora Doel, qui éprouva parfois le pincement de la jalousie, vu la complicité qu’elle sentait dans l’échange épistolaire.

4524_92

« 84 Charing Cross Road » est réellement un film charmant, tout en pudeur et retenue, avec de jolis moments d’humour, mais chargé de gentillesse et de tendresse.

Les costumes et décors sont particulièrement soignés, reconstruisant au mieux les différentes époques que traverse l’histoire.

l'avis de maggie sur ce film (ici)

 parlement_londres New_York_new_york_6250387_1024_768